L'église persécutée : 2016

Disponible en pdf ici

 

Les tendances

Une augmentation sensible de la persécution, particulièrement en Afrique subsaharienne, au Moyen Orient et en Asie centrale et orientale

 

Officiellement : 7100 chrétiens tués, 2406 églises détruites ou endommagées

L'islam, première source de persécution

35 pays sur les 50 répertoriés dans l'index

 

Les communautés chrétiennes souvent historiquement très anciennes sont soit chassées soit exterminées comme en Irak (2ième dans l'index), en Syrie (5ième rang), au Pakistan (6ième rang), ou au nord du nigéria (12ième rang), Afghanistan (4ième rang)...

Une persécution étatique

...liée à des régimes dictatoriaux ou nationalistes

 

La Corée du nord occupe ainsi la première place dans l'index depuis 14 ans.

 

En Inde, avec l'arrivée au pouvoir en 2014 des nationalistes hindous, le gouvernement prône l'élimination de toutes minorités religieuses (principalement chrétiennes et musulmanes) d'ici 2021.

 

En Erythrée, le régime dictatorial exerce une persécution très dure contre les chrétiens (3ième rang)

Un durcissement de la persécution

...caractérisée  par l'entrée de nouveaux pays dans l'index

 

Le Niger, Bahrëin... d'autres sont à la limite de figurer dans l'index, comme le Népal, la république démocratique du Congo, le Sri-Lanka, le Kirghizistan.

L'église résiste

Elle reste toujours présente ou grandit clandestinement comme en Corée du Nord, Iran (9ième rang), Chine (33ième rang)...

Visiteurs